Sophie Palmier
Photographe professionnelle à Pont-Sainte-Maxence

 

Sophie Palmier cherche des "gueules", des figures, des personnages. Indépendante depuis près de 5 ans, elle attend d’une photo qu’elle témoigne d’un lien privilégié entre le modèle et son photographe. Portrait d'une portraitiste passionnée.

 

Découvrez son portrait.

Quand et comment êtes-vous devenu photographe professionnel ?

Après quelques années à découvrir et à me perfectionner dans l'art du portrait, qui est ma spécialisation, j'ai décidé en 2012 de devenir auto-entrepreneur.

Comment avez-vous évolué, d’un point de vue humain et par rapport au matériel photo ?

J'ai tout de suite été attirée par la photo de studio, et comme je n'avais pas les moyens d'investir énormément, j'ai débuté en achetant du matériel d'occasion : un vieux Canon 20D, un 50mm fixe, un flash, un pied, et une toute petite boîte à lumière. J'ai travaillé comme ça pendant une bonne année. Petit à petit, je me suis équipée de façon à pouvoir essayer des schémas de lumières plus complexes.
Maîtriser rapidement le peu de matériel que j’avais au début, m'a permis de me focaliser sur ma façon d'interagir avec les gens que je photographiais. C'est primordial pour réussir un beau portrait. Ainsi, j'ai appris à écouter et à être plus patiente.

Pourquoi avec choisi ce métier ?

J'ai choisir de faire ce métier pour vivre de ma passion. C'est la seule chose que j'ai envie de faire, tout le temps…

Quel matériel utilisez-vous actuellement ?

Aujourd'hui je travaille avec des flashs de studio sur batterie et des flashs cobras. J'ai dans mon sac désormais plusieurs modeleurs, boîte à lumière de 100 et 120cm, bol beauté. En ce qui concerne l'appareil, j'ai évolué vers un plein format, avec un zoom de la gamme pro de chez Canon le 24-105mm et une focale fixe de 85mm.

Quels conseils pouvez-vous donner à ceux qui souhaitent se lancer dans le métier ?

A ceux qui veulent se lancer dans ce métier,  préparez-vous! Il faut prendre en compte tous les aspects de la profession, malheureusement photographier est ce qu'on fait le moins. Préparez-vous à être un vrai entrepreneur, un comptable, à faire du marketing etc. Mais surtout, soyez tenace et travailleur. Ne perdez pas de vue tout ce qui vous a fait aimer la photographie en faisant des photos pour vous.

Quelle est votre expérience en tant que membre de jury ?

J'ai eu l'occasion d'être membre de Jury une fois auparavant à la demande du Club photo de Montataire. C'est passionnant de voir les différents styles et interprétations des candidats. J'aime quand cela part dans tous les sens.

 

 

Découvrez son art sur sophiepalmier.com